retour à l'accueil
Fermer 18 novembre 1953

Déclaration officielle de l'Association

Fin octobre 1953, Madame Paul Mistral, épouse du maire de la Morte et sénateur de l'Isère crée en compagnie de quelques notables grenoblois une association destinée à assister moralement et matériellement les libérés tant définitifs que conditionnels. A l'époque la prison se trouve sur le site de l'ancienne caserne de Bonne et le siège de l'association est fixé au 11 rue Charles Testoud à Grenoble dans des locaux de la ville de Grenoble. le 18 novembre de la même année, l'association est déclarée à la Préfecture de Grenoble avec parution au Journal Officiel le 21 novembre.